Covid : les salles de concert font grise mine

La crise provoquée par le covid-19 a quasiment mis à terre plusieurs secteurs d’activités, surtout ceux qui doivent réunir beaucoup de monde. Ainsi, les salles de concert ont à un moment donné fermé leurs portes sous les ordres du gouvernement. Certes, cela ne les arrange pas, mais il le fallait pour limiter la propagation du virus. Une lueur d’espoir est néanmoins en train de naître, car des concerts-tests se feront entre mars et avril 2021.

Le coronavirus, un ennemi juré de la culture

La pandémie provoquée par le covid-19 n’a véritablement pas été bénéfique pour les salles de concert. Au début de la crise, celles-ci étaient obligées de fermer leurs portes priant pour une prochaine ouverture dans les plus brefs délais. Ce qui n’est vraisemblablement pas prêt d’arriver pour le moment. En effet, un troisième confinement a commencé le 20 mars dernier en France.

A lire également : Composez votre première musique

Il va durer encore quatre semaines et concerne 16 départements du pays. Cela dit, 21 millions de Français doivent encore avoir une attestation pour se déplacer. Avec l’allure que prennent les choses, l’avenir semble de plus en plus sombre pour ces salles de concert. Ce sont des pertes énormes pour les promoteurs de ces salles qui doivent néanmoins nourrir leurs familles.

Des alternatives pour ne pas tout perdre

Pour ne pas perdre tout lien avec leurs clients, les salles de concert ont néanmoins trouvé des alternatives. Parmi ces alternatives se trouvent des concerts en plein air permettant de respecter les mesures de distanciation sociale. Si vous envisagez d’en organiser, vous aurez besoin de déménager un piano pour un concert de même que tout l’équipement nécessaire à la tenue du concert. Pour mieux préserver votre matériel, vous devez le confier à un déménageur professionnel.

Lire également : Tout savoir sur le festival Musicalta

Par ailleurs, certaines salles de concert ont opté pour la diffusion en direct ou en streaming des événements qui se déroulaient jadis dans leur enceinte. Cela permet ainsi à leurs adhérents de toujours se distraire en étant à la maison. Ils ont aussi grand besoin de ces distractions en cette période de crise où les déplacements sont toujours limités. Ces alternatives permettent aux salles qui les pratiquent de générer des fonds et d’être un tant soit peu soulagées.

L’espoir est néanmoins permis !

Dans les conditions de vie actuelles, plutôt que de stopper les activités, il faut trouver des moyens de vivre avec ce mal sans pour autant être touché. C’est dans cette optique que des tests-concerts sont actuellement en train d’être organisés en France entre le mois de mars et le mois d’avril. On pense notamment au concert qui se tiendra à l’AccorHotels de Paris en avril prochain où 5000 volontaires sont attendus. Un protocole sanitaire bien pensé sera mis en place ce jour-là.

De même, à Marseille, des concerts seront organisés. Deux concerts de 1000 spectateurs chacun seront organisés entre ce mois de mars et le mois d’avril. Pour que ces concerts se tiennent, il se pourrait que les experts dans le domaine sanitaire procèdent à la purification de l’air. Une chose est sûre, avec les différentes possibilités qui sont en train d’être examinées, le virus ne pourra pas faire des ravages à ces concerts. C’est une bonne nouvelle pour les salles de concert qui peuvent s’attendre à une réouverture prochaine.

ARTICLES LIÉS